Récupération sportive : optez pour une séance de hammam

Après une séance de sport, qui n’a jamais ressenti des courbatures et des douleurs musculaires très désagréables ? Ceci s’explique par le fait que durant une activité physique intense, les muscles produisent de l’acide lactique. Cet acide engendre par la suite diverses douleurs et fatigues musculaires. Pour éviter cette situation, le hammam après le sport est une méthode pratique pour éliminer cet acide afin de relaxer les muscles. Découvrez son mode d’action dans l’article qui suit.

Pour soulager les courbatures

Le hammam est un bain de vapeur d’eau où la présence d’humidité le différencie du sauna. Il offre de nombreux bienfaits aux sportifs désirant détendre leurs muscles. En effet, il permet de réduire considérablement l’acide lactique à l’origine des douleurs musculaires après une séance de sport plus ou moins intensive. Les raideurs au niveau des articulations sont également soulagées grâce à la pratique du hammam après le sport. Par la même occasion, une forte sécrétion d’endorphines se produit pour apporter un effet anti-stress et une stimulation de la production d’anticorps dans l’organisme.

Pour réduire les tensions musculaires et autres gênes

Durant une séance de hammam, la température tourne autour de 40 – 45 °C. Toutefois, le taux d’humidité reste total, soit 100 %. Ce qui représente des conditions favorables pour éliminer les impuretés accumulées par la peau, et pour faire disparaître les différentes toxines produites par les efforts physiques. L’élimination des particules toxiques absorbées pendant les joggings en ville se fait également lors d’une séance de hammam après le sport. La réduction de la fatigue, la relaxation musculaire et un dégagement des voies respiratoires sont alors au rendez-vous. Pour restituer la température corporelle après cette activité, il est important de prendre une douche froide ou tiède.

Précautions à prendre

Une autorisation médicale est requise avant de se lancer dans ce genre de pratique après une activité physique intense. En effet, il existe quelques contre-indications, notamment, liées aux problèmes d’ordre respiratoire comme l’asthme ou des troubles en rapport avec la circulation sanguine. Pour bénéficier au maximum des bienfaits du hammam, il est recommandé de réaliser une série d’étirements après la douche. Bien que les conséquences négatives soient moindres, il est essentiel de patienter au moins une bonne heure avant d’entamer sa séance de hammam après le sport. La fréquence idéale est de deux fois par semaine avec une transpiration entre deux à trois fois durant la séance. Et il ne faut pas oublier de s’hydrater avant et après pour rétablir la perte en eau provoquer par la sudation.

L’eau de mer, utile pour soigner certains maux
Comment la natation peut vous aider à retrouver le sourire et votre confiance en vous…