Installer un sauna chez soi : que penser de ceux vendus en kit ?

Installer un sauna chez soi est devenu à la mode. Plusieurs professionnels proposent des modèles de cabines préfabriquées qui peuvent être installés par soi-même. Cet article vous aidera à avoir une idée sur les saunas vendus en kit.

Le sauna en kit pratique, économique et facile à installer

Le sauna est une cabine en bois destinée à offrir des bains relaxants à son propriétaire. Plusieurs modèles de sauna sont proposés sur le marché. Le sauna kit a pour principaux avantages d’être pratiques et économiques. En effet, ce modèle de sauna est le plus connu pour être le plus facile à installer. Son design peut être des plus esthétiques et de qualité. De plus, pour un budget assez serré, il est vivement conseillé d’opter pour le sauna en kit puisque vous allez devoir faire le travail vous-même sans devoir débourser une somme énorme pour l’installation. La qualité dépendra  pratiquement de votre savoir-faire et de votre créativité. En effet, avec le sauna en kit, malgré le fait que les modèles sont standardisés, il est possible d’apporter une touche personnelle. Le choix du bois à utiliser, le type de porte à adopter, la décoration intérieure, tout dépend de votre inspiration et de votre budget. Enfin, le sauna kit peut être installé à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison selon votre aise.

Installer un sauna en kit chez soi

L’installation du sauna en kit est facile à réaliser surtout pour les bricoleurs. Le kit est généralement composé de tous les accessoires nécessaires à votre installation, à savoir les bois pour la cloison, le toit et le cadre du sol. Il comprend aussi la porte et la poêle du sauna, les banquettes, le volet de ventilation et les différents accessoires du sauna. Pour le montage, un guide est préalablement fourni avec le kit. Il suffit juste de suivre les étapes indiquées dans le guide pour bien installer votre sauna.

Précautions à prendre pour le sauna en kit

Pour bien réussir l’installation de votre sauna en kit, plusieurs précautions sont à prendre. D’abord, il est primordial de respecter les normes et les réglementations sur les différentes déclarations à faire pour un sauna à l’extérieur. Sans oublier les différentes certifications surtout pour les cabines à infra-rouges. Ensuite, il est important d’adapter votre installation à une dimension minimale, qui est de 2 mètres en ce qui concerne la hauteur sous plafond. Pour ne pas bloquer la ventilation, il est également nécessaire de laisser un espace d’environ 7 centimètres entre le mur et le sauna. Aussi, pour votre sécurité, il est nécessaire de confier l’installation électronique de votre sauna à un professionnel, c’est-à-dire un électricien.

Comment entretenir son hammam ?
Qu’est-ce qu’une douche sensorielle ?